Friday, February 9, 2018

Southern Gentlemen 2006 Third Time Is The Charm (LL)





Genre: Blues-Rock
Rate: 277 kbps VBR / 44100 from lossless source!
Time: 00:52:50
Size: 106,35 MB

United States

"On ne change pas une équipe qui gagne" dit l’adage! Sauf qu’après un "Double Your Pleasure" des plus poussifs, l’affaire était loin d’être gagnée pour David T. Chastain et ses Southern Gentlemen. Le leader a donc décidé de remettre son groupe dans le bon sens et pour ça, il a commencé par renouveler son line-up en profondeur. De trio, le combo US devient un quatuor, Chastain abandonnant le chant à Eric Johns. Ce dernier n’arrive pas seul puisqu’il est accompagné de Dave Swart, son compère bassiste au sein de Simple Agression. Autre changement notable, le visuel de la pochette abandonne exceptionnellement l’imagerie sexy habituelle pour laisser apparaître le groupe, ce qui aurait tendance à prouver que le maître des lieux est particulièrement fier de sa nouvelle équipe.

Cependant, le changement dont David Chastain peut être le plus fier est bien le contenu musical de ce nouvel opus. En effet, là où "Double Your Pleasure" voyait ses titres s’éterniser en longueur à l’occasion de jam à l’intérêt limité, les 12 titres de "Third Time Is The Charm" se concentrent sur l’essentiel, à savoir des riffs accrocheurs et efficaces, une interprétation en condition live, garante d’une certaine honnêteté, et surtout, des musiciens qui assurent. En effet, l’apport des petits nouveaux est évident, en particulier sur une première partie d’album qui en impose. Le chant d’Eric Johns offre une palette plus large que celui de Chastain, ce qui permet des montées dans les aigus plus assurées sans enlever à la virilité inhérente au style musical ("I’m Down"). Quant à Dave Swart, il apporte un groove qui était complètement absent du précédent album ("Even Now") et trouve une complicité immédiate avec un Mike Haid ressuscité.

Ainsi entouré, David T. Chastain est donc libre pour nous délivrer quelques riffs et soli d’une belle tenue. L’ensemble sent bon le bar pour bikers avec ses strip-teaseuses se tortillant sur scène grâce un son cru mais équilibré rendant hommage à chaque instrument. Et si Southern Gentlemen ne révolutionne pas le genre, il fait cependant preuve d’une identité affirmée de par l’équilibre qu’il trouve entre ses influences Blues-Rock et Hard-Rock. Il va même s’acoquiner avec quelques structures un peu plus variées avec un "Reflections" s’appuyant sur un riff de basse qui balance sévère. Variant les tempos, le quatuor évite ainsi de lasser l’auditoire, même si l’intensité baisse un peu en milieu d’album, essentiellement en raison de la proximité de "Heaven Help Me Now" et "Don’t Go" œuvrant tous les deux dans un Heavy-Blues lent et sentant bon la sueur.

Southern Gentlemen a donc parfaitement réussi sa mue et repart ainsi du bon pied après le pénible "Double Your Pleasure". Son Hard-Blues-Rock est à la fois dynamique, entraînant et puissant et laisse entrevoir un avenir intéressant pour le désormais quatuor. En touchant aussi bien les amateurs de Hard-Rock, de Blues-Rock et de Southern Rock, il s’ouvre des perspectives des plus intéressantes. Il ne lui reste plus qu’à confirmer en transformant ce bel essai. (http://www.musicwaves.fr/)

Tracklist:

01 - Even Now 04:23

02 - It's Not True 04:13

03 - I Don't Want You 04:05

04 - I'm Down 04:50

05 - Caught You Red Handed 03:31

06 - Broken Man 05:16

07 - Heaven Help Me Now 05:33

08 - Going Down To Texas 03:57

09 - Don't Go 04:57

10 - Love Train 03:54

11 - Reflections 04:11

12 - Ladies Of The Night 04:00





Gamble for more Southern Gentlemen:





No comments:

Post a Comment